Obtenir un prêt immobilier sans apport : l’essentiel à savoir

Pendant  longtemps, les banques exigeaient un apport personnel allant de 10 à 20% du prix d’achat du bien.  Cette somme que le particulier devra investir dans son projet d’acquisition démontre souvent la capacité à épargner et à gérer ses dépenses. Toutefois, ce temps est bien révolu. Aujourd’hui, il est possible d’obtenir un prêt hypothécaire même sans aucun apport personnel. Néanmoins, il est indispensable de suivre quelques conseils  pour monter un dossier assez solide pour les établissements bancaires. Dans cet article, on se penche sur les conditions pour obtenir un prêt immobilier sans apport.

Qui peut recourir à un prêt hypothécaire sans apport ?

S’il est possible de déposer un dossier de crédit sans apport, ce privilège est réservé à certaines catégories d’emprunteurs. C’est le cas notamment des jeunes entrés dans la vie active. En effet, les établissements de crédit comme MBC Crédits considèrent qu’ils ne sont pas dans le monde du travail depuis assez longtemps pour pouvoir mettre de l’argent de côté. Le second type d’emprunteur qui peut accéder à ce type de prêt est ceux qui disposent d’une solide épargne notamment sous forme d’assurance-vie, d’actions ou encore toute forme de somme qui a été accumulée avec le temps. Ces derniers sont surtout intéressés à l’idée d’acheter un logement tout en conservant leurs placements. Enfin, il y les investisseurs en locatif. Pour eux, le financement par crédit permet de bénéficier d’avantages fiscaux surtout si les intérêts sont déductibles des loyers.

Les arguments pour convaincre la banque

Pour obtenir un prêt de 100 ou de 110%, il faut tout d’abord expliquer à la banque cette absence d’apport. Pour les jeunes récemment entrés dans la vie active, cela s’explique notamment par l’insuffisance de temps pour épargner.  Dans leur cas, il est possible d’obtenir un crédit sans apport si leur situation professionnelle présente suffisamment de sécurité. Pour les banques, ce profil de clientèle est rassurant et en leur accordant un prêt immobilier dans un contexte de taux très bas, elles peuvent les fidéliser pour de longues années.

On peut également convaincre la banque d’accorder un prêt sans apport en expliquant un évènement personnel d’une grande ampleur comme un divorce ou encore une maladie. Dans ce cas, la banque prendra en compte uniquement dans l’examen du dossier uniquement la situation financière du emprunteur : s’il est en CDI, si ses comptes sont bien tenus et qu’il n’y pas eu de découverts importants ou encore d’incidents de paiement au cours de ces dernières années.

Préparer un dossier solide pour un prêt à 100%

Pour accompagner ses arguments, il faut également présenter des pièces justificatives, jouer sur la transparence et montrer une situation financière saine ainsi qu’un plan de financement bien établi. Comme le dossier ne contient aucun apport, il faut fournir le plus de pièces justificatives possibles concernant sa situation financière notamment avis d’imposition, bulletins de salaire, relevés de compte. Arrivé à la banque, le dossier doit être déjà complètement constitué. En ce qui concerne les questions de la banque, il faut y répondre à toutes et cela sans exception pour démontrer à la cette dernière sa bonne foi et sa capacité à rembourser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *