Tout savoir sur les aides financières pour l’innovation

Vous cherchez une source financière pour réaliser votre projet d’innovation ? Sachez que les entreprises nouvellement instaurées peuvent bénéficier d’une aide financière. Vous trouvez ci-dessous les principaux dispositifs existants et les acteurs majeurs intervenant dans le financement de l’innovation.

Le Crédit d’Impôt Recherche (CIR)

Le Crédit d’Impôt Recherche s’adresse à vous si vous engagez des dépenses dans la recherche et le développement. Toutes les entreprises industrielles, agricoles et commerciales soumises à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des BIC peuvent y accéder. Sachez qu’il y a plusieurs dépenses à considérer pour pouvoir bénéficier d’un CIR. Il y a, par exemple, les dotations aux amortissements des biens et des bâtiments. Ces derniers sont mutés directement à des opérations de recherche et de développement. Il y a également les frais de personnel pour les chercheurs et les techniciens ainsi que les rémunérations supplémentaires des salariés auteurs d’une invention. Les frais de prise, de maintenance et de défense de brevets ainsi que les certificats d’obtention végétale y figurent aussi. Qui plus est, les dépenses relatives à la création de nouveaux articles collectionnés par les entreprises du textile sont prises en compte. Par ailleurs, le CIR est égal à 30 % des dépenses de recherche inférieures ou égales à 100 millions d’euros.

Le Crédit d’Impôt Innovation (CII)

Vous êtes en quête d’une source financière pour lancer votre projet innovant ? Vous avez l’occasion de choisir le crédit d’impôt innovation ou CII. Cette aide, aussi appelée dépenses d’innovation éligibles au crédit impôt, est une extension du crédit d’impôt recherche. Elle s’adresse aux petites et moyennes entreprises. Il convient de préciser que l’effectif de votre entreprise ne doit pas dépasser 250 personnes et votre chiffre d’affaires est inférieur ou égal à 50 millions d’euros. Avec le CII, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt à hauteur de 20 % sur les charges relatives à la création de prototypes et d’installations pilotes de produits nouveaux. Ces derniers ne doivent pas être déjà présents sur le marché. Il est aussi important de vous informer que le plafond du crédit d’impôt innovation est de 400 000 euros par an. Par ailleurs, pour obtenir le CII, il faut remplir le paragraphe IV de la déclaration 2069-A-SD de crédit d’impôt recherche.

Quelques acteurs majeurs finançant les projets innovants

Vous pouvez aussi recourir aux acteurs majeurs qui pourront financer votre projet d’innovation. Parmi eux, il y a le Bpifrance qui accompagnera votre nouvelle entreprise depuis son instauration jusqu’à sa cotation en vous octroyant des crédits. Sachez que le montant du prêt varie de 50 000 à 5 millions d’euros. De plus, il n’y a aucune garantie sur les actifs de l’entreprise, ni sur le patrimoine du dirigeant. Par contre, vous devez prévoir une retenue de garantie de 5 %. En outre, cette banque publique d’investissement soutient des services d’accompagnement en partenariat avec Business France ou encore l’UBIFRANCE. Il y a également la French Tech qui propose différentes aides pour financer leurs entreprises innovantes. Vous pouvez aussi choisir l’Innova Finance pour vous accompagner dans la réalisation de votre projet d’innovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *