Quelques conseils pour faire fructifier son argent à moindre risque

Vous souhaitez faire fleurir vos économies ou une partie de votre capital au fil du temps ? Vous avez déjà choisi où placer votre argent ? Avant de vous lancer dans ce projet durable, trouvez ici quelques instructions qui vous permettront d’amoindrir les risques.

Tour de piste sur les risques d’un placement financier

Le premier risque naturel qui peut entrainer des pertes de l’investissement est le risque lié à la conjoncture économique. En effet, les valeurs de marché des produits financiers sont susceptibles à la volatilité, car il y a l’évolution des prix des sous-jacents et des taux d’intérêt. Ainsi, les fluctuations sont imprévisibles. Elles résultent généralement de l’équilibre entre l’offre et la demande. À part cela, les conditions du marché peuvent entrainer des effets défavorables sur la liquidité jusqu’à mettre le support en défaut de liquidité.

Une perte en capital peut aussi être subie lors de la vente du produit financier à cause des fluctuations des marchés évoquées. Pourquoi ? Le sous-jacent est susceptible d’être revendu à un prix inférieur à celui de l’achat parce qu’une garantie de restitution n’est pas en place, surtout sur les produits financiers complexes.

Vérifier la solvabilité de l’émetteur du support

Afin de limiter les risques d’un placement financier, il est impératif de bien choisir le placement de l’argent. Cela peut être dans un investissement d’immobilier, dans une épargne qui est utilisée pour un crédit en ligne rapide pas cher, dans la bourse… Ensuite, il est important de se renseigner sur la qualité de l’émetteur du produit et de sa gestion. Effectivement, il faut savoir que la défaillance de l’émetteur des supports financiers constitue la majorité des risques d’une perte des fonds investis. Pour ce faire, l’investisseur doit se référer aux notations financières ou rating afin d’estimer les risques encourus.

D’autres facteurs irrationnels influençant les marchés dits psychologiques engendrent également les risques de pertes des investissements. Cela peut être dû à des rumeurs, des tendances, ou encore des prévisions qui créent une évolution défavorable des sous-jacents. Par ailleurs, il convient aussi de se rappeler que la solvabilité n’est pas souvent synonyme de qualité et de performance. Les produits ou fonds proposés par les émetteurs spécialisés peuvent être plus performants et qualitatifs que ceux de la banque.

Choisir un placement d’argent à long terme

Placer son argent sur le long terme permet de minimiser les risques. En principe, l’investissement est réparti dans le temps et étalé sur des périodes de hausse ou baisse des marchés financiers. Toutefois, le choix de la durée peut varier selon les objectifs, ainsi le placement financier s’ensuivra. Pour une durée de placement à court terme, c’est-à-dire inférieur à un an, il vaut mieux sélectionner des placements avec une volatilité faible. L’investisseur peut opter pour des placements monétaires ou à taux garanti, entre autres, un compte rémunéré ou un compte épargne logement.

Si la durée du placement se fait à moyen terme, entre 3 et 5 ans, il est préférable de miser sur des placements obligataires comme un livret épargne ou un plan épargne logement. Outre cela, pour un placement de plus de 5 ans, l’investisseur peut choisir l’assurance-vie, l’investissement sur l’OR, l’investissement locatif, la bourse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *